Un mois après

by Cécil Mévadat

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

lyrics

Sanglant tueur fanatisé
Agent dormant d’un autre monde
De qui sers tu les intérêts
Au-delà de la bête immonde

Comme une police de la pensée
Dont la morale nous inonde
En ces temps de violence déshumanisée
J’oublie pas ce que je sais du monde

La seule communauté qui m’intéresse
C’est l’Humanité
Le seul futur qui m’apparaisse
Est métissé
Le dernier mystère qu’il nous reste
C’est l’autre côté
La dernière chose que je connaisse
La vérité

Terreur liquide, coup de tonnerre
La paresse des cerveaux dociles
Star du 20 heures et de l’humanitaire
Cybermonde au bord du grand vide

Plus tu auras peur devant la télé
Peur de la nuit, du cri des bombes
Plus t’oublieras ta liberté
T’oublieras la force du nombre

La seule communauté qui m’intéresse
C’est l’Humanité
Le seul futur qui m’apparaisse
Est métissé
Le dernier mystère qu’il nous reste
C’est l’autre côté
La dernière chose que je connaisse
La vérité

©2015 – Cécil Mévadat


Entretien avec l'auteur: "Je l'ai écrite un mois après les événements du 7 janvier. C'est ma position à ce moment-là. J'ai failli l'appeler "Charlie & co", mais comme finalement, Charlie, ça appartient à tout le monde, j'ai préféré ne pas y faire référence du tout. D'autant que ce n'est pas le sujet direct, le propos est ailleurs.

Quand je dis "La seule communauté qui m'intéresse, c'est l'humanité / Le seul futur qui m'apparaisse est métissé" c'est la façon dont je vois les choses, pas une leçon de morale! Ca dit surtout qu'on ne sait pas grand chose, comme le disait Gabin dans sa chanson! Personne n'a la vérité, ça n'existe pas. Pas plus les culs bénis que les autres... Et surtout pas moi!

C'est parti d'une phrase "La seule communauté qui m'intéresse, c'est l'humanité" qui a un rythme interne, quand tu le dis comme ça [Il parle la phrase en découpant les syllabes. NDR] tu entends tout de suite un groove reggae, assez lent. Le refrain est chanté sur la même note, ce sont les choeurs qui amènent des harmonies, avec le violon. Le refrain est très simple, très clair et presque prosaïque, tandis que le couplet est plus torturé, un peu bancale. Ca pourrait être un tango dramatique...

Effectivement, la musique a un côté oriental, mais dans la version définitive j'aimerais que ça aie une certaine grandeur, un peu lyrique... Il faut pas oublier que l'orient a donné au monde un bon paquet de savants, de philosophes, de poètes ou d'astronomes au cours des siècles. Faut pas tout mélanger"


(propos recueillis par Anton Dichiliev)

credits

released June 8, 2015
Paroles & musique C.Mévadat
Choeurs: Sophie Longrais

tags

license

all rights reserved

about

Cécil Mévadat Paris, France

C'est dans une petite chambre d'hôtel du 13ème arrondissement de Paris que Cécil Mévadat avait installé un petit studio d'enregistrement, élément par élément, avec la complicité un peu forcée de sa logeuse, qui buvait régulièrement... C'est là que cet album avait commencé à naitre.

now: Album sombre et coloré, 16 musiciens efficaces et inattendus, voix grave et chaude, errance et désespérance!
... more

contact / help

Contact Cécil Mévadat

Streaming and
Download help

Redeem code